Forum de la Casa Cumuna Corsa

Forum pour échanger, partager et créer nos idées de demain.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Communiqué de la Ghjuventù Indipendentista...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Communiqué de la Ghjuventù Indipendentista...   Lun 28 Mai - 12:08

"Le 25 mai 2007 : (Corse - Lotta Ghjuventù) Le 6 Mai 2007, les français ont élu leur nouveau Président de la République. Incontestablement une page s’est tournée et nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle du Sarkozysme. En corse il n’aura pas fallu attendre longtemps pour en ressentir les effets.

À Coti-Chjavari, un jeune corse de 24 ans a été déporté sur Paris. Bien que son état de santé du moment eut été incompatible avec une garde à vue, il a été maintenu près d’une semaine sans voir d’avocat, ni même avoir le droit de se changer ou de dormir, dans les locaux de la SDAT avant d’être écroué à Fresnes malgré un dossier vide. Mais dans le régime sarkozyste cette mise en détention dans des conditions humaines indignes est facilement justifiable, puisque le jeune homme en question est issu d’une famille de nationalistes et que cela est suffisant pour être reconnu coupable. Mais ça, nous l’avions déjà compris lors du procès d’Antoine Alessandri.

Mais outre des mises en examen arbitraires, le sarkozysme c’est aussi des réquisitoires et condamnations iniques.

Ainsi, à Paris, l’avocat général de la cour d’assises spéciale a requis jusqu’à 20 ans de prison contre les membres du FLNC dit des anonymes. Cela permettra d’apporter un élément de réponse à ceux qui se demandait quelle allait être l’attitude du nouveau pouvoir et de sa justice aux ordres vis-à-vis de la question nationale corse.

À Bastia, le 23 mai était prévu le verdict du procès en appel d’un militant de Ghjuventù Indipendentista. Alors que le Procureur de la République lui-même avait soulevé le doute quant à la culpabilité de Michè Giraschi au vu du peu d’éléments de l’accusation. Le juge Huyette, sachant pertinemment que tout lui était désormais permis face un nationaliste corse, a décidé de le condamner à 18 mois d’interdiction de droits civiques, le neutralisant ainsi politiquement. Mais la justice sarkozyenne est allée encore plus loin dans l’infamie en lui demandant de choisir entre une amende de 4800 euro ou 120 jours de prison.

Mettre un étudiant face à un tel choix, c’est bien évidemment espérer l’envoyer en prison. Mais le juge français a oublié une chose dans cette affaire, c’est qu’en Corse la solidarité existe et qu’il est totalement exclu que Michel Giraschi mette un pied en prison.

Mais Sarkozy et ses sbires ont également oublié autre chose, c’est qu’en Corse, de tout temps, il y a eu des hommes et des femmes prêts à combattre les régimes fascistes qu’ils soient imposés par Rome, Berlin ou Vichy.

En tant que jeunes corses nous tenons à dire aujourd’hui qu’en nous plaçant dans la lignée de ces combats historiques pour la liberté de la Corse et même d’au-delà, notre but sera de combattre ce nouveau régime fascisant imposé par Paris et en fin de compte de l’abattre.

Lotta ghjuventù, chì l’avvene sì tù "

Source: www.unita-naziunale.org/portail/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
 
Communiqué de la Ghjuventù Indipendentista...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communiqué du conseil national de l'UMT
» Communiqué Election Régionales 2010.
» Communiqué d'Alain Lambert.
» Communiqué du Vatican.
» Communiqué d'un vrai syndicat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Casa Cumuna Corsa :: Actualité Corse :: Politique-
Sauter vers: