Forum de la Casa Cumuna Corsa

Forum pour échanger, partager et créer nos idées de demain.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 La place de la langue Corse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: La place de la langue Corse...   Mer 7 Mai - 20:50

Citation :
C’est aujourd’hui – journée du débat à l’assemblée nationale sur les langues minoritaires – que les contradictions de la loi actuelle, en quelque sorte, nous sautent au visage. Ce qui va sans doute devenir dans les prochains jours une véritable polémique a été mis en évidence par une entreprise porto-vecchiaise. Celle-ci, en effet, en vue d’embaucher une secrétaire en relation avec une clientèle rurale et très souvent corsophone, a eu la malencontreuse idée de spécifier dans son offre d’emploi – je cite – « corsophone souhaité ». La direction de l’ANPE s’est alors fendue d’un courrier expliquant que cette spécification était discriminatoire et indiquant donc le refus de passer une telle annonce.

Citation :
Pour l’ANPE, donc c’est la loi qui justifie un tel refus. Cette demande est considérée comme discriminatoire puisque selon eux, « l’exigence de maîtriser une langue déterminée doit être en lien direct avec les compétences nécessaires à l’exercice de l’emploi offert ». Et dans ce cas là, c’est injustifié puisque toujours selon eux tout le monde, aujourd’hui, doit pouvoir s’exprimer « en langue nationale ». Dernière précision avant de clore ce dossier, nous avons relevé quelques offres d’emplois sur des sites de l’ANPE d’autres régions. Ainsi, en Bretagne pour un poste de restauration collective en gendarmerie, il est stipulé : être de nationalité française, être âgé de 18 à moins de 26 ans et – tenez vous bien – avoir une taille minimum de 1m54 pour les hommes et 1m 50 pour les femmes et enfin résider en Bretagne. Mais là, bien sûr, il ne s’agit pas de discrimination.

Source: www.alta-frequenza.com

C'est scandaleux...
Je ne vois pas en quoi parler Corse ne pourrai pas être un critère de recrutement... Si les clients sont corsophones, il serait mal venu que parceque la secretaire recrutée ne parle pas Corse l'entreprise perde des clients...
Je pense qu'être capable de parler Corse permet d'établir une relation de confiance plus rapidemment avec le client... et si le client est en confiance cela aura des conséquences sur sa relation avec l'entreprise (forcément!) et même sur la réputation de l'entreprise... Je ne vois pas pourquoi on ne pourrai pas demander à une personne qui est en contact avec des clients de parler Corse...

D'autre part le Corse n'a jamais été aussi vivant que lorsqu'il était "lingua di pane"... c'est à dire dans les années 60 ou il fallait impérativement parler le Corse pour gagner son pain... A cette époque les personnes qui arrivaient pour vivre en Corse (quelques soit leurs origines) apprenaient le Corse très rapidemment. cela leur permettait de trouver du travail et de s'intégrer dans la société...
Une langue n'appartient à personne, tout le monde est capable d'apprendre à parler Corse comme à parler Anglais, Italien, Espagnol ou Allemand... c'est une question de volonté...

Si on veut que notre langue vive, il faut lui rendre la place qu'elle merite... On ne peut pas espérer que les choses évoluent si le Corse n'est parler uniquement en privée...

Per una sucietà bislingua: http://www.parlemucorsu.com/p1.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Jeu 8 Mai - 17:57

Citation :
Le chemin semble encore long avant que la france ne ratifie la charte des langues minoritaires .. C'est le constat que l'on peut faire au lendemain du debat à l'ass nationale sur les langues régionales .. débat au cours duquel le gouvernement a bien demontré qu'il ne souhaité pas s'engager sur la voie de la modification de l'article 2 de la constitution ..
C'est une solution minimaliste qui a été privilégiée selon les defenseurs des langues regionales .. celle d'une loi .. une proposition qui n'a pas fait l'unanimité dans l'hemicycle du palais Bourbon. A la fin de ce journal , nous vous pproserons dans le magazine de la redaction de revenir sur ce débat à travers de larges extraits des differentes interventions des deputés .

Source:http://www.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/?nr=addea9e29286f41885151b953c47ef1c&c834b5d4305ed513430055a24908716b_info_mode=&c834b5d4305ed513430055a24908716b_info_index=1

Ce n'est pas étonnant... Vous avez parlé de Jacobinisme?? Suspect

A voir: http://cvr.lcpan.fr/tchat.php

émission sur les langues sur lcp, le webmaster de a piazetta représente la langue Corse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Sam 10 Mai - 11:57

Citation :
Circulez ! Y a rien à voir ! Voilà traduit en langage populaire ce qu’a voulu dire l’assemblée nationale, et surtout le gouvernement, à propos des langues minoritaires. Ceux qui avaient mis un espoir - petit - dans ce débat présenté pompeusement comme "historique", en seront pour leur frais. La France - comme la Turquie (c’est dire), campe sur ses positions et ses vérités à propos des langues dites minoritaires. La France restera la France, Paris restera Paris et le français seule langue de la République ! C’est le message martelé à nouveau dans un hémicycle où quelques mots prononcés en catalan ont fait rougir de honte une partie importante de l’assemblée. Bien que le débat de mercredi n’ait eu aucune vocation à aboutir à un vote, le resserrage de boulons républicain a tout de même eu lieu. Une manière de jalonner le terrain pour l’avenir. Certes il y aura une loi, une autre loi, pour fixer le cadre législatif du statut de ces langues, mais cela ne rendra pas pour autant constitutionnelle la ratification de la charte pour les langues minoritaires européennes. Dans tout ce remue ménage pour rien, la Corse pourrait même y perdre au change, car son statut politique actuel lui permet déjà d’aller bien au-delà de ce qui sera prévu. Des fois qu’on lui concocte un petit retour en arrière, il n’y a pas que les esprits dérangés qui se mettre à y penser.

Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Lun 19 Mai - 22:13

Citation :
Au sujet de la polémique qui opposent les défenseurs de la langue corse à l’ANPE, l’Agence pour l’Emploi qui rappelons-le a refusé la mention « corsophone souhaité » dans l’une de ses annonces, c’est à présent l’association A Falce, bien connue pour son engagement pour la langue corse qui monte au créneau dans un communiqué. « Selon l’ANPE, ce serait là un élément de discrimination car seuls les Corses d’origine savent le corse, écrit A Falce. « On recense pourtant bien des corsophones d’origine continentale ou étrangère et l’Ecole ne demande pas aux élèves d’où ils viennent pour le leur apprendre. Souhaiter un anglophone pour un poste où l’anglais est nécessaire, c’est rechercher une compétence, pas exiger un anglais. » A Falce s’interroge alors sur la cohérence des politiques mises en place pour soutenir la langue corse. « Alors que l’Etat et la CTC contribuent au développement de cette langue par son enseignement et par le financement des mesures qui visent à l’intégrer dans la société, il semblerait qu’un élément permettant de mettre en cohérence ces politiques fasse aujourd’hui défaut ? L’officialisation du corse devrait s’imposer, d’autant plus que l’Assemblée de Corse à l’unanimité a voté le plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse» Un sujet sur lequel nous reviendrons plus longuement dans nos prochaines éditions.

Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Sam 24 Mai - 21:54

Citation :
L‘Assemblée Nationale a adopté jeudi à l’unanimité un amendement intégrant les langues minoritaires dans la constitution. L’article 2, celui qui stipule que la langue de la République est le français, reste cependant inchangé. Ce qui change, c’est donc l’article 1, auquel on a ajouté cette phrase : « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la Nation ». Camille De Rocca Serra, le président de l’assemblée de Corse s’est félicité de cette adoption dans un communiqué. Il indique d’ailleurs qu’il a retiré sa proposition d’amendement qui visait cette fois à modifier le fameux article 2. Pour Jean-Guy Talamoni, cet amendement ressemble à une ouverture mais reste insuffisant. Seule une officialisation de la langue corse permettra une véritable intégration dans tous les secteurs de la société. Or selon lui, aujourd’hui cette décision ne peut-être que politique. Et c’est à l’assemblée de Corse de peser de tout son poids pour obtenir cette avancée.

Source: www.alta-frequenza.com

Peut être un petit pas en avant.. affaire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Dim 25 Mai - 16:09

le figaro a mis un sondage en place:
http://www.lefigaro.fr/politique/2008/05/23/01002-20080523QCMWWW00553-approuvez-vous-linscription-des-langues-regionales-dans-la-constitution-.php

bizarrement c'est assez serré pour l'instant...n Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Ven 20 Juin - 16:32

Citation :
Après l’adoption par le Sénat d’un amendement qui supprime la référence aux langues régionales dans la Constitution, plusieurs députés socialistes dont Simon Renucci, déplorent, dans un communiqué, "le conservatisme exarcerbé" de leurs collègues parlementaires du Sénat. Aux côtés du député maire d’Ajaccio, figurent notamment des députés bretons ainsi qu’un Guadeloupéen. Les signataires du communiqué préviennent qu'ils déposeront à nouveau, en deuxième lecture, un amendement rétablissant la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution.

Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Dim 29 Juin - 12:07

Citation :
Les sénateurs socialistes ont déposé vendredi une proposition de loi, visant à inscrire la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution. Rappelons que cette reconnaissance ajoutée à l’article 1 de la constitution à la quasi-unanimité par l'assemblée nationale a été supprimée le 18 juin par le sénat. La proposition de loi du groupe PS stipule que le premier alinéa de l'article 2 cette fois, de la Constitution, "la langue de la République est le français", soit complété par les mots: "dans le respect des langues régionales qui font partie de notre patrimoine". Les députés PS ont par ailleurs d'ores et déjà annoncé qu'ils déposeraient à nouveau, en deuxième lecture du texte constitutionnel, un amendement pour cette reconnaissance.

Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La place de la langue Corse...   Aujourd'hui à 16:45

Revenir en haut Aller en bas
 
La place de la langue Corse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dire JOYEUX NOËL dans toutes les langues
» Site sur la langue sicilienne.
» Aider bébé à tirer la langue
» Réforme de l'orthographe de la langue française
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Casa Cumuna Corsa :: Actualité Corse :: Politique-
Sauter vers: