Forum de la Casa Cumuna Corsa

Forum pour échanger, partager et créer nos idées de demain.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Jeu 24 Jan - 19:10

Citation :
Surréaliste ! On pourrait difficilement trouver un autre qualificatif pour expliquer ce qui s'est passé hier soir (mercredi) dans la salle d’audience du palais de Justice d’Ajaccio. Depuis plusieurs jours, on savait que le procès dit de l’incendie de l’assemblée se déroulait sous haute tension, mais jamais on n’aurait pu imaginer pareil paroxysme. Des faits indescriptibles se sont déroulés dans la salle d’audience avec gaz lacrymogène, matraque en règle, bousculade en public, des avocats, et même d’une personne handicapée. Il faut dire que la comparution des cinq personnes accusées d’avoir participé au saccage et à l’incendie d’un bureau de l’assemblée avait bien mal débuté. Les avocats de la défense n’avaient pas eu beaucoup de mal pour mettre en évidence la maigreur rachitique du dossier d’accusation, ce qui a apparemment, mis le tribunal dans un très grand embarras. Le procès, à proprement parler, s’était déroulé à peu près normalement avec présentation des faits, les réquisitions et les plaidoiries, puis le retrait de la cour pour délibérer. Leur travail était terminé, et ayant pour certains, d’autres obligations, certains avocats avaient même quitté le palais de Justice, et c’est là que les choses ont commencé à déraper, car le délibéré tant attendu, n’est jamais arrivé. Au lieu de venir annoncer la décision de la cour sur la condamnation ou pas des prévenus, le président a voulu rouvrir le débat pour un complément d’information. En fait, les éléments probants de l’accusation, étant inexistants, il était impossible à la cour de prendre une décision de condamnation, et de toute façon, les avocats étant partis, cela devenait impossible. Il s’en est suivi une longue période d’hésitations, d’incertitudes, ponctuée d’une première échauffourée avant le bouquet final de la reprise de l’audience. A la reprise, on ne saura jamais ce que voulait annoncer le président, un cordon de CRS s’est interposé entre le public et la cour. Du jamais vu sans doute, dans une salle de palais de Justice. Et c’est là que les choses se sont très vite enchaînées avec une rare violence. Dans un vacarme indescriptible, le public et le cordon de CRS en sont venus aux mains, puis le gazage de l’assistance à provoqué un sauve-qui-peut général. Jean-Marc Lanfranchi, l’ancien bâtonnier d’Ajaccio, était aux premières loges, car il a aidé un handicapé, par ailleurs jeté à terre et piétiné, à quitter en catastrophe la salle d’audience.
Source: www.alta-frequenza.com
Voir aussi: http://www.lepoint.fr/content/societe/article.html?id=220115

Chi annu da dì ava in Pariggi chi in u tribunale c'erani 8000 omi armati e dangerosi in facia, tutti terroristi?? Rolling Eyes
O ghjente ava ci vole a svegliassi un pudemu piu lascià a Corsica in sta situazione...
Face un bellu tempu chi a demucrazia un esiste piu per i Corsi!
I pulizzieri annu minatu una parsona sventaghjata! un he micca peghju chi d'accende un focu inde l'assemblea?
He sta volta l'eletti corsi o francesi un li sintaremu micca...
Ha da cambià un ghjornu a situazione di u nostru paese?
No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Jeu 24 Jan - 19:13

Citation :
Le Comité Anti-Répression "condamne avec la plus grande fermeté les événements du mercredi 23 janvier et la parodie de justice donnée en spectacle" à Ajaccio. "Depuis l’incendie surmédiatisé d’un bureau à l’Assemblée de Corse le 12 janvier, nous sommes revenus aux temps de la justice spectacle. Après le déplacement du Premier ministre de la France venu pleurer sur l’épaule d’Ange Santini et se lamenter sur la destruction d’un bureau et de trois chaises, le ministre de l’Intérieur de la France communique chaque jour sur l’état de l’enquête. Et chaque jour on annonce des arrestations à venir. Et chaque jour, le climat est un peu plus tendu en Corse… Ce mercredi se déroulait le procès de deux militants politiques du Rinnovu. Il s’agissait en fait d’une justice expéditive, puisqu’on les jugeait en comparution immédiate. Le ministre de l’Intérieur français a clairement annoncé que le gotha de la police scientifique avait été dépêché sur place pour enquêter. Plus de 40 enquêteurs, avec à leur disposition le must de la technologie scientifique, et à l’arrivée, pas l’ombre d’une preuve à l’encontre des militants nationalistes jugés. A cette justice spectacle et expéditive, on a rajouté l’injustice en ne reconnaissant pas l’innocence des deux militants du Rinnovu et en demandant un complément d’enquête. Il faut dire que pendant le délibéré le ministre de l’Intérieur de la France a voulu peser sur les débats en félicitant les enquêteurs pour leur travail. Le président du tribunal a organisé un débat contradictoire sur l’incarcération des militants du Rinnovu sans leurs avocats et sans témoin car la salle, où les CRS étaient plus nombreux que le public, a été évacuée et les personnes présentes gazées. Une personne handicapée a été piétinée par les forces de répression et Paul-Félix Benedetti a été agressé par des policiers et gazé en pleine bouche, ce qui a dû nécessiter son hospitalisation. Justice expéditive, incarcérations arbitraires, gazage du public, sentence rendue sans témoin ni même avocat… aujourd’hui la France n’a plus rien à envier à la justice tchadienne et n’a plus de leçon de démocratie à lui donner. (...) Le CAR appelle également à participer au rassemblement de soutien de ce jour à 18 heures devant le palais de justice de Bastia".
Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Spino



Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 31
Localisation : Nizza , Galeria
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Jeu 24 Jan - 20:24

Depuis que Sarko est au pouvoir 2002 (interieur) et aujourd president de la republique. L'Etat français agit de mauvaise façon en Corse. Au lieu d'essayer de mettre en place une situation pacifique auX problèmeS corses. Ils répondent par la répression injuste et aveugle.
Cette situation va faire naitre de nouvelles vocations nationalistes parmis les jeunes ce qui permettra à la cause nationaliste de se faire plus entendre et ca j'en suis content.
Maintenant il risque aussi d'y avoir des poussés de violence qui pourront etre extreme.
L'Etat ne veut pas nous écouter et nous envoie dès qu'on ouvre la gueule des casernes entieres de CRS, la police scientifique et j'en passe.
Un jour il y aura un drame.

Puis faudrait aussi un jour faire comprendre aux élus UMP corses qu'ils ont été élu en grande partie grace aux electeurs français installés en Corse.
Car les 15% ou 20% (je sais plus) récoltés par les partis nationalistes aux dernieres elections se transformeront j'en suis sur en 50% voir +si on faisait votés en Corse uniquement les corses de souche. Et ca quand les politiques l'auront compris.

Enfin ca reste mon point de vue et cela ne tient qu'à moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aga-galeria.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Dim 27 Jan - 14:38

Citation :
De nombreux militants et sympathisants du Rinnovu, même au-delà, se sont réunis hier (samedi) devant la maison d'arrêt d'Ajaccio où sont toujours détenus Félix Benedetti et Anthony Bozzi, accusés d'être à l'origine de l'incendie du bureau d'Ange Santini le 12 janvier dernier, et maintenus en détention après le procès en comparution immédiate qui s'est déroulé, puis terminé dans les conditions que l'on sait. L'avocat des deux militants, Me Mariaggi, était présent pour ce rassemblement, et a pris la parole afin de revenir sur les conditions dont cette affaire a été menée.
Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Jeu 31 Jan - 21:52

Citation :
Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner ce qui allait se passer au tribunal correctionnel d’Ajaccio cet après-midi (jeudi). Les mêmes causes produisant en général les mêmes effets, on est retombé dans les mêmes travers que la semaine dernière, à savoir un procès qui se termine en eau de boudin. Suspension, bousculades, echaufourées, le procès du nouveau militant du Rinnovu interpellé dans l’affaire de l’incendie de l’assemblée, ainsi que la demande de remise en liberté de Félix Benedetti et Anthony Bozzi a mal tourné. A propos de la demande de remise en liberté, le tribunal correctionnel a refusé invoquant des pressions sur les témoins ainsi qu’un possible trouble à l’ordre public. C’est donc l’argument retenu pour les maintenir en détention. Idem pour le procès de Michel Terrachon, pour lequel la situation connue la semaine dernière et qui avait mis le feu au poudre s’est reproduite. Là encore, le tribunal ne disposait d’aucune charge sérieuse pour mettre l’accusé en détention. Pourtant, c’est ce qui s’est passé grâce au désormais célèbre "complément d’information". C’est à partir de ce moment que la situation a complétement dégénéré dans la salle d’audience. Si dieu merci, il n’y a pas eu de gaz lacrymo, par contre les coups ont plu de toutes parts, jusqu’à l’évacuation de la salle d’audience. Dans la pagaille généralisée, deux interpellations très violentes ont eu lieu. Par ailleurs l’avocat Me Mariaggi a été violemment pris à partie par des forces de l’ordre à l’intérieur de la salle d’audience. Pendant que des incidents éclataient devant le tribunal, où d’ailleurs la circulation a été coupée sur la Rocade, une nouvelle audience débutait. En effet, un autre militant du Rinnovu était jugé après les incidents la semaine dernière toujours dans l’enceinte de la salle d’audience.
Source: www.alta-frequenza.com

Torna vignale... silent

Une petition de soutien est en ligne:
http://www.benedetti-bozzi.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Ven 1 Fév - 11:17

Citation :
Et puis suite à ces nouveaux incidents au tribunal (voir par ailleurs), Me Gatti le bâtonnier d’Ajaccio a décidé de frapper la barre d’interdit aujourd’hui (vendredi) pour l’audience correctionnelle, ce qui signifie qu’aucun avocat n’a le droit d’intervenir au palais de justice aujourd’hui sous peine de passer en conseil de discipline. Pour justifier cette mesure rarissime, Me Gatti a indiqué « considéré scandaleux et inadmissible qu’un avocat soit frappé dans une enceinte de justice ».
Source: www.alta-frequenza.com

Une personne handicapée frappée à terre la semaine dernière, des femmes, des enfants, des hommes de tous les âges frappés par les forces de l'ordre, devant le tribunal d'Aiacciu hier des personnes passant a proximité à pieds ou en voiture et étrangère aux faits ont été pris à partis et bousculés par les crs...
Et pour courroner le tout des avocats, par définition défenseurs des droits de l'Homme, ont été frappé et malmené par les services de l'ordre...
Sans oublier la décision du tribunal de maintenir en détention des personnes dont le dossier est totalement vide, décision justifiée par la demande d'un "complément d'information".
La tension continue de monter en Corse...

Les photos des incidents d'hier attestent de la violence utilisée par les crs:
http://www.alta-frequenza.com/index.php/fr/l_info/reportages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Lun 4 Fév - 21:30

Citation :
Réunion ce matin (lundi) du Conseil de l’ordre des avocats. Une réunion qui fait suite aux tensions avec l’administration de la Justice. Le conseil de l’Ordre présidé par le bâtonnier a donc rendu ses conclusions. Il constate « que la situation en Corse est préoccupante et notamment sur le plan des libertés individuelles eu égard aux troubles récents ayant eu lieu à l’occasion des audiences correctionnelles durant le mois de janvier ». Le Conseil de l’ordre des avocats indique également avoir pris acte de l’annulation de la convocation de Me Mariaggi, une mesure nécessaire dans le contexte actuel pour l’Ordre. Et, les avocats indiquent « être à l’écoute attentive des propositions du Président du Tribunal de grande Instance, du procureur de la République et du Préfet de Corse pour ramener la sérénité à l’audience correctionnelle et garantir les droits de la défense et des citoyens »
Enfin, le Conseil de l’ordre indique avoir décidé d’une nouvelle réunion pour notamment faire un point sur les propositions ayant été émises le vendredi 8 février. « Le barreau reste uni, déterminé et fort, conclut le communiqué. »
Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Lun 11 Fév - 21:50

Citation :
Dans un communiqué commun, Me Philippe Gatti, bâtonnier d’Ajaccio, le président de l’union des Marocains de Corse-du-Sud, Gérard Morteuil, le secrétaire général de la CFDT et André Paccou de la Ligue des Droits de l’Homme, évoquent une nouvelle fois la situation dangereuse dans laquelle se trouve la Corse aujourd’hui. « Le discours du président de la République sur la fermeté et les échéances judiciaires à venir doivent nous inciter à la plus grande vigilance » indiquent-t-ils. Ces derniers demandent à tous ceux qui ont en charge l’ordre public, « d’agir avec sang froid », et annoncent être vigilant dans la gestion à venir de certaines audiences correctionnelles.
Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Lun 11 Fév - 21:53

Citation :
C’est demain (mardi) que le Tribunal correctionnel d’Ajaccio se prononcera sur les nouvelles demandes de remise en liberté des trois militants du Rinnovu, placés en détention le temps d'un complément d'information, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie du bureau d’Ange Santini, le 12 janvier dernier. A la veille de cette audience, Félix Benedetti, Anthony Bozzi et Michel Terrachon ont fait parvenir une lettre au président du Conseil Exécutif Ange Santini.
« Avec Camille de Rocca Serra, vous présidez la CTC et vous êtes les têtes de file en Corse de l’UMP dont sont issus les principaux membres du gouvernement. Celui-ci dans le sillage du discours du président Sarkozy s’obstine à nier l’existence du peuple corse et reste engagé dans la voie sans issue de la répression», peut-on lire dans le courrier. « Ainsi, il incombe à vous-même et à Camille de Rocca Serra, la responsabilité de faire entendre la voix d’une Corse juste. Si vous échouez, nous serions en droit de nous interroger sur votre représentativité à l’échelle étatique et sur l’efficacité démocratique de l’institution que vous représentez. »
Source: www.alta-frequenza.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Francè
Admin


Masculin
Nombre de messages : 626
Age : 29
Localisation : Nizza, Aiacciu, Bucugnà, Ulmetu, Coti-Chjavari... Mauritius!
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Mar 12 Fév - 22:11

Citation :
Félix Benedetti, Anthony Bozzi et Michel Terrachon, les trois militants du Rinnovu ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire cet après-midi (mardi). C’est en effet, ce qu’a décidé le tribunal correctionnel d’Ajaccio qui a ainsi accédé à la demande de leur avocat. Rappelons que les trois militants du Rinnovu avaient été placés en détention, le temps d’un complément d’information, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie du bureau d’Ange Santini, commis le 12 janvier dernier.
Source: www.alta-frequenza.com

Era ora....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.casacumunacorsa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.   Aujourd'hui à 20:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Proces de l'incendie de l'assemblée de Corse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» Adim-Suroit..assemblée générale
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» 6e Assemblée des jeux et sports traditionnels Normands.
» Corse : un adolescent tue toute sa famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Casa Cumuna Corsa :: Actualité Corse :: Politique-
Sauter vers: